bc

Vision du monde

book_age16+
223
FOLLOW
1K
READ
dark
forbidden
sex
polyamory
family
fated
second chance
friends to lovers
bxg
first love
like
intro-logo
Blurb

Quand les rêves deviennent réalités, de ces réalités naissent des illusions et L'on se rend compte que l'image que nous avons du monde n'est pas celle qu'elle semble être. Le temps psychologique nous amène à l'illusion du temps!

chap-preview
Free preview
Prologue
Prologue.  Il était exactement midi trente, je me trouvais devant les Tsanguettes (école maternelle et primaire du Gabon située dans le quartier Angondjé), sous un soleil tapant, assise à l'arrière de mon prado VX Land Cruiser, je ne cessais de fixer le grand portail Bleu de l'établissement, j'étais venu pour elle, pour la chercher après deux longue année d'absence j'étais enfin de retour et je comptais l'emmener avec moi... DRRIIINGGG  La sonnerie venait de retentir désignant ainsi la fin des cours et la libération des élèves, nous étions un mercredi, les élèves d'écoles primaires avaient donc leurs après-midi de libre. Une minute après le signal, les élèves accourraient vers la sortie, certains se dirigeaient vers leurs papa ou leurs maman, d'autres se rendaient dans leurs voitures et ils y'avaient ceux qui restaient à jouer dans la cour en attendant l'arrivée de leurs parents.  Dans toute cette foule et agitation je la cherchais du regard, je regardais de part et d'autre mais rien elle n'était pas là, je me décidais donc à descendre de la voiture et je me rendais dans la cour, je scannais chaque parcelle, chaque recoin de la cour à sa recherche mais toujours rien, j'entrepris donc de me renseigner auprès d'une des surveillantes.  - Bonjours. Fis-je d'une voix chaleureuse.  - Bonjours Madame. Me répondit la jeune surveillante qui était devant le portail.  - Je suis la maman de... Et là, je la vis dans un des recoins de la cour pourtant elle n'y était pas tout à l'heure. Mon petit trésor était assise toute seule sur la balançoire tandis qu'un groupe de petite fille qui s'était formé jouaient à côté. Elle allait en vas et viens sur sa balançoire l'air pensif et ailleurs, qu'est-ce qu'elle avait grandi, j'observais ses petites rondeurs, elle avait pris du poids et j'en étais heureuse, l'état dans lequel elle était à sa naissance est bien loin derrière moi, mon bébé étaient en chair et bien portante. - Yélena, il y a quelqu'un pour toi, regarde là-bas. Me désignant ainsi du doigt la surveillante qui c'était rapprocher de ma fille.  Elle arrêta de se balancer en baissant la tête et en me regardant l'air de se demander qui étais-ce, mon Dieu ne me dit pas qu'elle m'a oublié. Non tout sauf cela !  Je vis ses yeux s'illuminer, elle bondit de la balançoire et se dirigea vers moi en courant, j'étais émerveillée devant l'état de santé de ma petite fille, elle courait, sautait, gambadait j'en avais les larmes aux yeux.  Le vent souffla, soulevant ainsi sa jolie petite robe bleue claire dont siégeais sur le côté gauche le logo '' Hello Kitty '', ses longs et jolies cheveux tressé en couette lui tombait sur les épaules... - Maman !!! S'écria Yélena qui une fois à mon niveau se jeta dans mes bras, elle enroula ses petits bras autour de mes reins et elle posa sa tête sur mon ventre. Tu es revenu maman, tu es revenue, tu m'as tant manqué ma maman. Sa jolie petite voix me transperçait le cœur que j'en versais une larme, qu'est-ce qu'elle m'avait manqué ma fille.  - Toi aussi mon poussin, toi aussi. Répondis-je en caressant sa jolie petite tête de métisse. Oui ma fille était métisse, je l'ai eu avec un Français-Italien que j'avais rencontré en France lorsque j'y étais pour mes études. - maman... m'interpella Yélena qui avait levé la tête et me regardait dans les yeux, les jolis petits yeux noisettes de ma fille l'une des choses qu'elle avait hérité de son père. Tu es malade maman ? Demanda Yélena.  - non ma puce. Fis-je.  - Mais pourquoi tu as une grosse bosse au ventre ? fit-elle intriguée par la forme arrondit de mon ventre.  - Parce que maman est enceinte mon bébé.  - Enceinte ? C'est quoi enceinte ? Me demanda-t-elle.  Ma petite Yélena, du haut de ses quatre ans, elle jouait, gambadait et parlait comme une grande mais elle ne savait toujours pas ce que c'était ''être enceinte''. - Dit maman qu'est-ce que c'est ? Insista-t-elle.  - Tu as déjà vue un bébé mon trésor ?  - Oui, maman Coralie à un bébé, Bébé Stéphane, c'est le plus beau bébé que j'ai vu. Expliqua-t-elle toute enjoué.  - Maman attend aussi un bébé.  - Un autre bébé Stéphane ? Dit-elle avec étonnement.  - heuu pas exactement. Répondis-je en riant.  - Comment alors ?  - J'attends un autre bébé Yélena, un bébé qui ne sera pas exactement comme toi mais qui te ressemblera. Tu seras bientôt grande sœur.  - Je vais être grande sœur ! Youpiiiiii ! S'écria-t-elle, Camille est grande sœur, sa maman à une petite fille, Camille dit qu'elle pleure tous les jours, qu'elle mange et dort beaucoup, Camille à toujours quelque chose à raconter sur sa petite sœur, moi aussi je pourrai faire comme elle, merci mamannnnn... - ahahaha, Yélena. Qu'est-ce qu'elle me faisait bien rire ma petite.  - Maman ?  - oui...  - Est-ce que les autres voudront bien jouer avec moi parce que j'aurais aussi une petite sœur ? Ils ne jouent jamais avec moi, jamais, même pas Cantin, il ne joue qu'avec Camille.  - Pourquoi les autres ne jouent pas avec toi ?  - Ils disent que je ne suis pas comme eux et que je ne partage jamais mon goûter avec eux donc je suis méchante, mais moi je suis gentille, tu le sais maman je suis très gentille mais mamie m'a toujours dit de garder mon goûter pour moi.  - Bien sûr que tu es gentille ma puce, tu es la princesse la plus gentille du royaume, au fait qui est Cantin ? - Cantin c'est mon amoureuxxxxx. Elle le dit avec un large sourire dessiné sur ses jolies petites lèvres roses.  - Tu as déjà un amoureux ! M'écriais-je.  Elle plaça son index sur ses lèvres et produit un « chuuutt » qui s'en suivit par un « pas si fort maman c'est un secret. » N'est-elle pas mignonne ma petite Yélena. - Motus et bouche cousu, je jette la clé dans le fleuve. Fis-je avec une gestuelle ce qui amusa encore ma petite princesse.  - maman...  - Oui ma chérie ?  - pourquoi tu es noire ?  Je pouffais de rire, mame l'enfant là oh ! - Pourquoi je suis noir ? Demandais-je. - Oui, fit-elle. Tu es noire comme Cantin, pourquoi tu n'as pas la même couleur que moi maman ? Les autres qui ont la même couleur que moi leurs mamans sont blanches mais toi tu n'es pas blanche comme moi. - oh ma princesse, tu n'es pas blanche tu es métisse et c'est ton papa qui est blanc, toi tu es un mélange de papa et maman.  - Ha bon ? Même bébé Yélena est un mélange de papa et maman ?  J'éclatais de rire, elle me dépasse cette enfant.  - Non, bébé Yélena et toi vous n'avez pas le même papa, le papa de bébé Yélena est noir comme maman.  - Oh mais pourquoi bébé Yélena n'a pas mon papa.  - parce que maman n'est plus avec ton papa.  - oui, c'est vrai. Mais alors qui est le papa de bébé Yélena ? Est-ce que c'est papa...  - Chuuuuttt c'est un secret ma chérie on nous lis.  - Oups ! Mes tontons et mes tantines fermez les yeux vous ne devez pas savoir, je te le dis dans l'oreille maman comme ça ils ne sauront rien...  - Du moins pas maintenant. Repris-je.  - maman...  - oui ma chérie ?  - Maintenant que tu es là tu ne me laisseras plus ? Papi et mamie sont hyper cool mais moi ma maman me manque...  Je la prenais dans mes bras.  - Maman est venue te chercher pour que tu vives avec elle.  - Où ça ? A la sablière ? Camille vit à la sablière avec son papa et sa maman.  Krkrkrkr Camille là ma gaspiller l'enfant ! - Non mon bébé plus loin encore.  - Où ça ? Chez papi et mamie ?  - non loin du Gabon. Avec le papa de Bébé Yélena.  - Oh mais Cantin pourra venir avec nous ? Demanda-t-elle.  - non ma puce Cantin ne pourra pas. - ohhhhh... Fit-elle attristée.  - mais par contre tu te feras beaucoup d'amis là-bas.  - ah bon ! Youpiiiii j'aurais beaucoup d'amis, youpiiiii. Elle était si pleine de joie à l'idée de se faire de nouveau amis.  Nous nous dirigeons vers la voiture où Yélena et moi nous engouffrions à l'arrière, le chauffeur démarra afin de nous conduire chez mes parents, je regardais mon beau pays le Gabon, le paysage qui défilait sous mes yeux me rappelait tous ce que j'eus à vivre durant ses 7 longues années...  Mon nom est Ophélie Chancia Yessie. Yessie signifie chance dans ma langue maternelle qui est le punu, mais mes très chers amis sachez que la chance ne m'a pas toujours sourit...  Je vous invite à replonger avec moi dans mes souvenirs afin de vous révélerr quelles ont été mes visions du monde...

editor-pick
Dreame-Editor's pick

bc

La sorcière parmi les loups

read
9.4K
bc

Les loups de la nuit

read
15.2K
bc

Résister à l'Alpha

read
7.0K
bc

L'Alpha suprême et Elle : le destin de l'Élue

read
8.6K
bc

La dernière compagne de l'Alpha Dragon

read
2.0K
bc

La Luna Parfaite

read
5.5K
bc

Un intrus à jamais dans mon coeur

read
9.3K

Scan code to download app

download_iosApp Store
google icon
Google Play
Facebook