2

4874 Words
Chapitre 2 Le mec de « ActionOuVérité »: alors que ceux qui veulent jouer se mettent autour de la table Et là presque tout le monde se rua vers elle. Je n'avais bien sur pas l'intention de jouer mais Capucine me tire en me chuchotant Elle: c'est juste pour s'amuser, alors pose tes fesses là Moi: demain c'est l'église hein, et il est presque 00H elle: voilà pourquoi tu es vierge Moi: pardon, le devant et derrière sont ouverts depuis belle lurette, je ne sais pas ce que tu me racontes. On s'est regardées et on a éclaté de rire comme des folles.  Capucine(au gars qui a proposé le jeu): Marc on joue tous ! Marc: super, alors ......voilà comment on va procéder Nous étions tous attentifs à ses instructions Marc: que les couples se mettent ensemble et en face de moi Trois couples dont Chris et Capucine se sont formés et assis face au speaker Marc: les hommes célibataires à ma droite et les femmes célibataires à ma gauche, s'il y a des hommes et femme en couple et que leur partenaires ne sont pas présents merci de vous mettre aussi face à moi c'est à dire dans le coins des personnes en couple.  Chacun s'est pris au jeu et s'est place en fonction de sa situation. J'ai pris une chaise et me suis mise à la gauche de Marc. Alors que chacun avait pris place il a rajouté avec un ton un peu plus solennel  Marc: la particularité de ce jeu, c'est qu'il va se jouer sérieusement ! Et j'attends que chacun soit honnête et joue jusqu'au bout.  Nous: Marc: que ceux et celles qui savent qu'ils vont faire des chichis parce que la carte ne les convient, se lèvent déjà et nous observent jouer Bon j'avoue que j'étais à deux doigts de le faire et j'ai eu le réflexe de regarder Capucine qui m'a fusiller du regard. Alors je suis restée sagement assise. Marc: bon je vois que chacun veut y mettre du sien, ceci dit ...... Il met la main dans la poche arrière de son jean et en ressort un jeu de carte Marc : le principe est le même que le jeu habituel que vous connaissez, sauf qu'il y a des cartes pour les couples et pour les hommes ou femmes célibataires avec des actions et des vérités prédéfinies !  Nous : ok Marc: il y a juste des degrés de choses à dire ou d'actes à poser en tant que couple ou célibataire dans un temps bien défini ! Le plus dur n'est pas de jouer mais de respecter les indications de la carte qu'on a tiré.  Nous: ok Marc: dès qu'une carte est tirée il n'y a plus possibilité de faire marche arrière ! Alors je le répète celui qu'il sait qu'il n'est pas cap à jouer se lève et nous regarde jouer ! Il a laissé s'écouler une bonne minute, puis il s'est mis à battre les cartes en nous regardant amusé Marc: chacun tirera 3 cartes uniquement  Justine(une des invités-célibataires): seulement 3 cartes ? Marc: à la lecture de la première carte tu comprendras pourquoi ? Pascal(invité-célibataire): pourquoi je sens qu'à la fin de la soirée je vais être en couple moi Marc: et tu ne crois pas si bien dire !  Puis il me désigne, pour tirer la première carte Moi: pourquoi moi ? Marc: et pourquoi pas toi ?  Moi(levant les yeux au ciel): ok Je tire une carte Marc: tu n'as pas le droit de la regarder Moi: évidemment Puis d'autres personnes tirent, ensuite on recommença pour la deuxième et enfin la troisième.  Il rangea le jeu de carte dans la poche Moi: quoi, toi tu ne joues pas ? Lui: tu veux que j'y joue ? Moi: je pensais que tout ceux qui se tenaient à cette table devaient y jouer et si je ne me trompe, tu t'y trouves !!!! Alors il n'est pas question de si je veux ou pas que tu participes mais que toi même tu respectes les règles de jeu que tu nous imposes !  Il esquisse un sourire et ne réponds pas mais reprends juste le jeu de carte, tire trois cartes dites for single men. Puis le range à nouveau Lui: voilà jeune fille. Moi(levant les yeux au ciel): pfffff, sinon c'est Jasmine hein, d'autant plus que j'ai une sainte horreur qu'on me dise « jeune fille ».  Capucine: on a compris Jasmine le jasmin  Tout le monde éclate de rire sauf moi. Et elle sait bien que je peux la taper en m'appelant comme ça. Elle me tire la langue et je la toise.  Marc : bon honneur aux couples, je vais demander au premier couple de lire la toute première carte tirée. Mais avant tout : Action ou vérité ? Capucine et Chris se concertent du regard puis sans avoir rien dit, sortent le même mot : action Marc: retournez la carte et lisez ce qu'elle vous dis  Chris: « au chéri, jusqu'au prochain tour, fait un massage à ta chérie » Capucine: oh yeah  Chris s'est levé et a exécuté son action sans rechigner.  marc: ok, au couple suivant Ils ont choisis vérité puis  Damien: « à la chérie, quand as-tu simuler votre dernier rapport » ? D'aucuns ont ri et d'autres se moqué mais surtout, bcp attendait la réponse Lucile: non, jamais. J'ai jamais simulé avec mon mec  moi(dans ma tête): ouais meuf, c'est ça.... Toutes les femmes simulent  Naomie (assise à côté de moi): on simule au moins TOUTES une fois ! Arrête là. Moi(à haute fois cette fois ci): tu viens de dire tout haut ce que je pensais très fort Naomie(amusée): télépathie  Moi(hilare): télémenteuse On se marre toutes les deux  Lucile(sur la défensive): mon mec est un dieu au lit et à chaque fois qu'il me fait l'amour je gémis parce que je grimpe vraiment au rideau, alors j'ai jamais simulé et ce, en 6 ans de relation. Moi: et ben dis donc.... Grâce(invitée-célibataire): il y en a qui ont de la chance Naomie: vachement ! Edouard(invité-célibataire): il y a en qui f**k véritablement bien, tout simplement  Moi: on dirait même de la fiction comme ça  On se met à rire toutes les trois comme des mégères  Lucile(toujours sur la défense): c'est ce qui se passe quand on trouve l'homme parfait n'en déplaise aux clans des frustrées - célibataires Moi(voulant répliquer): mais si tu crois que..... Capucine: non....non... non Jasmine stp ! On a saisi Marc: oui on a saisi qu'il y a en qui sont aux paradis et d'autres en enfer effectivement, c'est bon mesdames  Et tout le monde se tape des barre, même moi ! Alors que je m'apprêtais vraiment à incendier miss Menteuse. Marc: ok, next koople Ils choisissent action  Florent: « au chéri, d'acheter un vibro à utiliser pendant une semaine entière à la chérie » ! Moi: mamééééé, c'est pas la rigolade là ! Grâce: je te jure sista ! Je kiffais trop quand une femme black me disait : « ma soeur, frangine ou sista ». Ça me valorisait dans mon identité, mon appartenance et bien entendu mon combat.  Ensuite marc a ajouté  Lui: maintenant on va alterner entre la gauche et droite, c'est à dire entre célibataire hommes et femmes. Mais toujours sur la première carte tirée. ça convient à tout le monde ? Nous: oui Il y avait 6 nana célibataires pour 9 gas qui prétendaient l'être également.  Marc: à votre tour, miss enfer  Moi(à lui): toi je te déteste fortement !  Lui:(taquin): attention l'amour commence par la haine Moi: même pas on songe je te donne l'heure !  Il fit une mine étrange et mystérieuse à cet instant là. On me parcourant de la tête au pied et rajoute Lui: attention; je peux être celui qui te fait découvrir c'est quoi le paradis ! Chris: on continue de jouer ou bien on vous laisse continuer de vous disputer comme des amoureux ? Moi: mtsimmmmm Marc: que choisissez vous miss Jasmine le jasmin ? Walaye, il me cherchait vraiment cet enfant. Moi: je choisis action j'espère que j'aurais le droit de te couper la tête. Marc: grrrr, ça me rend toute chose les femmes agressives surtout quand elle me vouent de la haine.  Je me tiens le front en me disant Moi: qu'il est fou ce mec Heureusement que c'était un congénère, sinon il y a longtemps le jeu là serait fini avait même qu'il n'ait commence !  Marc: alors qu'est-ce que tu dois faire ? Moi: vous devez embrasser durant deux minutes, top chrono la dernière personne à qui vous avez parlé. Marc éclate de rire Capucine: voilà, tu as eu mama, faut l'embrasser maintenant  Grâce: Karma is the b***h frangine ! Moi: c'est une blague Marc: allez emmène tes babines que je te montre un semblant de paradis  Moi: non tu as triché, je ne t'embrasse pas Il éclate de rire Chris: par contre on était tous d'accord pour jouer le jeu dès lors qu'on se mettait tous autour de la table, donc personne ne se défile Jasmine, maintenant fais ton action ! Ma copine Capucine ne parlait même plus. Et quand a Marc, il avait un stupide sourire au coin des lèvres genre « je t'attends ! » Marc: en plus de ça, je n'étais pas censé joué, mais tu m'as demandé de respecter les règles du jeu et jusqu'à présent tout le monde l'a fait, alors madame grande gueule, serais-tu celle qui va se défiler ? Si ce n'était pas de la provocation, c'est que DIEU n'existait pas.  Moi: euh.... Est-ce qu'il y a moyen, de le faire en catimini ? Je préfère le faire juste à deux ! Lucile: loleuh  Moi(me tournant vers elle): oooh toi ça va hein..... Lucile: tu es vraiment drôle ma pauvre lucette, car ça joue les grandes gueule pour rien, froussarde va ! Moi: tu ne sais vraiment pas à qui tu t'adresses ma belle, alors je te conseillerai de changer de ton avec moi et très vite. Marc: ok ok ok, ça suffit vous deux, et sache que pour moi ça me va Jasmine ! C'est pas grave, on va s'embrasser en catimini, Sauf que je rajoute 30sd pour la peine Moi: QUOI ? C'est pas du jeu Marc: tout comme ne pas vouloir m'embraser de suite !  Moi : mais ..... Marc: et si tu parles encore, je rajoute 30 autre secondes de plus ! Ça me calme direct ! Franchement je n'avais pas envie de l'embrasser là, à chaud devant tout le monde alors j'accepte et décide de me calmer.  Marc(amusé): ok, soit next  Il regarde à sa droite puis le premier tour passe ainsi avec des vérités et des actions toutes aussi déjanté les unes que les autres. Puis on arrive à Marc qui choisi une action. Il devait tout simplement rester debout jusqu'au prochain tour. On recommence le deuxième tour et Chris cesse de masser sa femme. Il prennent vérité cette fois ci et la carte leur demandait de tout simplement se dire mutuellement pourquoi ils restaient ensemble  Chris: Capucine est le genre de femme qui ne te fait pas regretter le fait de t'être mis la corde au cou, tellement elle est  bienveillante, douce, bonne cuisinière, une amante hors-paire et de très bons conseilles ! ce petit bout de femme peu m'exaspérer au plus haut point aussi, mais je l'aime à mourir et je ne l'échangerai pour rien au monde.  moi: awwwwww, this is so cuteeeeuh   Naomie: c'est si beau Capucine: merci bébé et comme vous l'aurez compris, je l'aime aussi pour les même raison ! Chris est l'homme idéal ! Tout simplement et avec lui tous les soirs c'est le paradis  Lucile: amen ! Grâce(sur un ton ironique): tu es sure que c'est tous les soirs ma soeur ? On a rigolé tous puis continuer le tour jusqu'à arrivé à moi.  Marc: on t'entent moins Jasmine, qu'es-ce qu'il y a ? Tu frisonnes à l'idée que ton corps tressaillisse lorsque mes lèvres rencontreront les tiennes ? Moi(faisait fi de son sarcasme): je choisis action Je n'aime pas parler de moi, voilà pourquoi j'ai tendance à choisir action à chaque fois que je joue à ce jeu surtout en présence d'inconnus. Mais s'il croit que j'ai peur de lui c'est mal me connaître.  Marc: nous t'écoutant Moi: « prends le numéro de la personne avec qui tu as eu le plus d'affinité ». Oh yes, Grâce donne moi ton numéro !  Grâce: avec plaisir !!!! Puis tout le monde y passe jusqu'à Marc qui choisis vérité cette fois ci  Lui(lisant sa carte): « donne les raisons pour lesquelles cette personne de cette soirée te plaît autant » (levant la tête et me regardant) bah disons qu'elle a un franc parlant, mais aussi qu'elle est très séduisante. Elle s'exprime très bien ce qui dénote de son intelligence ! Et je suis sensible aux personnes de sa carrure. Elle est aussi très jolie, de belle courbes, mains et pieds manucurés, dents blanches. Dès le premiers regards, on voit qu'elle prends soin d'elle. Et pour toutes ces raisons. Oui cette femme me plaît !  Moi: n'importe quoi, que du Pipo tout ça Marc: comment ça ?  moi: parce que tu crois que tu vas parvenir à tes fins avec ces phrases charmeuses, ? Marc: je ne vois pas de quelle fin tu parles, mais en tout cas j'ai dis le fond de ma pensée et c'est la vérité. Moi: pensée, vérité, je m'en moque et sache aussi que tu n'aurais rien de plus que ce b****r que le jeu me force à te donner , donc arrête de me sortir des phrases pour me flatter et tenter d'obtenir plus de moi car ça ne me fait ni chaud ni froid ce que tu viens de me dire et même si c'était un peu le cas, jamais au grand jamais , je ne te laisserai me peloter ! JAMAIS de chez JAMAIS ! Rentre toi bien ça dans la tête; Capich en tù cabeza ? Marc: ça tombe bien parce qu'en faite je ne m'adressais pas à toi hein   Moi: quoi ? Marc: à l'instant, je ne parlais pas de toi ,mais de Grâce ! Juste à côté de toi Comment dire qu'à ce moment là, je me sentais très honteuse ! Au point où je ne pouvais plus en placer une Capucine: et vlan.... Dans tes oreilles ! tcha eu, tu parles trop ! Lucile: mouahahahaha Marc(amusé): et là, c'est Capich in tù cabeza ? Ou il faut que je répète !  Tout le monde marre Moi: pufffff, en même temps tu me regardais en parlant Capucine: tu t'enfonce meuf.... Mieux tu te tais.... Kiakiakia moi: ouais Capucine: mais comment il t'a déglinguée, (en le regardant) toi aussi tu es méchant hein Marc Lucile: trop méchant même  Moi: tchiiiip Grâce: ça suffit.... Comme ça, laissez la rho Marc oui c'est bon...... next et dernier tour !  Il l'avait fait exprès ce petit c*n, ça se voyait à son visage. J'étais un peu déconnectée du jeu durant les tour des autres car j'avoue qu'il m'avait mis mal à l'aise. Lui et miss JaiUnMecQuiMeKenBien. Mais pas grave ! J'espérais que ce dernier tour me permette de me venger d'eux. Pascal(lisant sa carte): prends le numéro de la personne qui te plaît le plus autour de la table.  Je le vois qui me tends son téléphone en disant  Lui(avec un sourire charmeur): donne moi ton numéro stp Moi: euh.... Je te demande quoi ? pardon ? Lui: comme la carte viens de le dire, je dois prendre le numéro de celle qui me plait le plus et c'est toi, alors passe ton numéro.  UN BLANC......qui veut me donner un ordre, aie bad mon gas  moi: « passe ton numéro », je suis quoi ? Une chienne à qui tu donnes un ordre et qui doit t'obéir ?! Depuis le 27 avril 1848, l'esclavage est aboli en France, et nous sommes 12 juillet 2020, quand allez vous cessez de penser que : si vous, les blancs dites, nous les noires, on doit obéir ?  hein quand ? (avec dedain) mstimmmmm, et puis, à ce que je sache la carte n'a pas dit que c'était obliger de donner mon numéro, et franchement tu n'es tellement pas mon genre que je n'ai pas envie de te le donner et ça personne ne m'obligera parce que toi et moi n'avons rien en commun.  Marc: mais en fait tu es vraiment chiante toi ..... Moi(me tournant vers lui): je te demande pardon ? Marc: depuis tout à l'heure, tout le monde joue le jeu mais toi tu es la seule à te plaindre pour tout, prendre les gens de haut, genre madame ne pète pas plus haut que son c*l. Moi: Marc: j'ai bien dis au début que celui qui ne voulait pas jouer le jeu à fond, observe ! Tu as pris une chaise, puis ton c*l et tu les a collé l'un sous l'autre, mais voilà, non seulement tu es jalouse comme une mal baisée que tu es, puis tu deviens prude et ensuite insolente. Et franchement tu as le don de casser l'ambiance, et ça c'est vraiment barbant, alors soit tu lui donnes ton numéro, soit tu bouges du jeu et nous laisse entre gens civilisés.  Moi(me levant): je ne vais pas me laisser insulter par un individu que je ne connais ni d'X ou Y. Toi et moi on a pas élevé les poules ensemble tu comprends ? d'où tu te permets de me parler ainsi à cause de ton foutu jeu à la c*n? Marc: depuis le début de ta bipolarité, c'est à dire entre l'instant où tu joues les grandes gueule avec Lucile puis où tu deviens un vierge effarouchée avec moi..... pour ensuite casser les couilles à tout le monde. Mais laisse moi te dire une vérité : là où tu es là,  à part ton c*l, tu n'as vraiment rien de spécial et quand tu ouvres la bouche, même tes fesses on a plus envie d'y gouter tellement tu es barbante. Sur le coup je regarde Capucine qui me fixe simplement sans tenter de me défendre. Je choisis donc de le faire toute seule.  Moi: dixit le monsieur avec des nattes sur la tête. (je ricane fort avant de rajouter) mais sache bien ceci : Ce que tu viens de dire je torche mon c*l de rêve avec car je me fiche complètement de ce que tu penses de moi ou de mes fesses DE RÊVE. Et « je suis barbante » et puis ?  Lui: Moi: Je n'ai pas envie de lui donner mon numéro de téléphone. Point. Et PERSONNE ICI NE M'OBLIGERA À LE FAIRE.  Marc(bougeant la tête): pathétique, si tu te voyais quand tu parles  Lucile: vraiment pathétique comme fille  ! Moi: le compliment vous est retourné à tous les deux avec supplément. Je me tourne vers Chris et Capucine encore Moi: sur ce, je m'en vais, trop de cons à mon goût dévoilés à cette soirée, à part certaines personnes bien entendu. Alors bonne soirée à vous deux (baissant mes yeux sur Grâce) et puis à toi sista. Les autres.... Franchement rien à foutre .... Aaaah pour toi quand même, Marc une petite attention. Je lui fais un doigt d'honneur avec un sourire fake. Aucune expression ne traverse son visage puis je me tourne, marche direction le salon que je traverse sans me retourner, puis je prends la porte d'entrée. Et moins d'une minute après je me retrouve au volant de ma voiture et je démarre. Direction chez moi.  Rien à foutre d'eux et surtout de lui !!!!   Je conduis tranquille et sereine jusqu'à mon appartement. J'arrive 25 minutes plus tard et avant de franchir le seuil de l'appartement. Je fais demi tour, juste au niveau du palier et vais sonner à sa porte.  Je sonne, une deux puis trois fois et toujours pas de réponse. Vus l'heure il doit certainement dormir mais je sais que rentrez chez moi ne sert à rien. Je ne risque pas de trouver le sommeil maintenant. Alors autant me faire ... La porte s'ouvre. Il était en caleçon, la mine froissée, et un oeil fermé Lui: Jasmine ? Qu'es-ce que ...... Moi: pas le temps de parler Je me jette sur lui, l'entoure de mes bras sur les épaules et l'embrasse avec voracité. Il veut mettre un terme au b****r mais je le serre encore plus contre moi. Puis je pèse de tout mon poids sur lui, chose qui le pousse à rentrer dans son appartement, je donne un coup de pied à la porte qui se ferme derrière moi. Ensuite je commence à retirer mes chaussures à l'aide de mes pieds, il profite de la baisse de l'intensité du b****r pour s'extirper de mon é******e.  Lui: qu'es-ce qui t'arrive Jasmine ? Moi: il m'arrive que j'ai envie de coucher avec toi, il a un problème ? Je retire ma blouse Lui: t'a vus l'heure ? Et puis tu sors d'où comme ça ? Moi: j'ai vraiment pas envie de parler là, Alors Maxime, me verrais-tu le plaisir de juste te taire et de me donner le ce pourquoi on s'entend bien ? Lui: je t'ai déjà dis que je ne suis pas ton sextoy Moi: tu es blanc et tu sais la haine que je vous à ton espèce. Alors oui tu es mon sextoy et oui je te le dis pour te blesser au nom de plus de 400 ans d'esclavage que tes ancêtres on fait subir aux miens. Donc ne fais pas ton dur, tu sais comment ça se passe. Tu es le dominé et moi la dominante. Je te rabaisse, t'humilie, etc et toi tu acceptes car tu aimes ça et ce soir j'ai particulièrement envie de commander vois-tu. Alors  ferme-là maintenant, prends ton rôle au sérieux comme à chaque fois et b*****s-nous vivant ! Lui: STOP ! Je ne sais pas pourquoi tu es dans un état pareil et ça m'est égale mais par contre tu n'es pas bandante et je n'ai pas envie de baisé ce soir, alors bonne soirée. Rentre chez toi maintenant. Moi: seriously ? Vous vous êtes donné le mot pour me casser les ovaires ce soir ou quoi ? Lui: je ne sais pas de quoi tu parles, mais par contre, j'ai horreur que tu t'adresses à moi sur ce ton. Je ne suis pas ton chien Moi: tu es un dominé, mon dominé et c'est tout comme, tu aimes ça en plus. Je veux mettre la main sur son visage mais il me stoppe  Lui: quand on est dans un jeu de rôle, oui, mais là ce n'es pas le cas. Et lorsqu'on est pas entrain de b****r, je t'ai déjà dis de me parler sur un autre ton car je ne suis pas ton chien, je le répète.  Moi: à part quand je t'ordonne de bouffer ma chatte ou de me prendre par derrière hein ?! Lui: bon ça suffit comme ça, tu dégages de chez moi Moi: alleuuuu maxime ! Ça va là, cesse de jouer au sainte nitouche. Je sais que t'en a envie.  J'étais déjà en sous vêtement ! Lui: je t'ai dis NON, alors tu ramasses tes fringues et tu fous le camp de chez moi.  Moi: Je ne bouge pas d'un iota  Lui: ok, dans ce cas .... Il a ramassé mes effets, me les a collés sur le torse et m'a poussée vers la sortie Lui: est-ce que là c'est assez clair pour toi ? Moi: Maxime, tu es sérieux là ? Lui: l'accord c'était qu'on b***e quand toi et moi on en a envie et surtout pas quand tu es de mauvais poil ou quand moi j'ai sommeil et que je n'ai pas envie de te fourrer. Alors maintenant déguerpi le planché, bonne nuit ! Il m'a poussée avec une main, à refermer sa porte, puis je l'entendis tourner la clé à double tour.  moi(à moitié à****l dans mon palier): bon .... !  J'ai marché à petit pas jusqu'à ma porte, que j'ouvre ensuite. Je rentre chez moi et je balance tous mes effets au sol. Je me dirige directe vers ma chambre, la douche se sera pour demain là, j'ai juste envie que le sommeil m'emporte et de ne surtout pas plonger dans mes pensées.  Je prends mes copines les plus fidèles au monde, deux somnifères pour dormir de suite et je m'endors dans les bras de morfet en une-deux.  Jasmine ELLA, 26 ans, banquière et toutes ses dents. À ces heures perdues douce et aimante mais quelque fois barbante, avec elle qui s'y frotte s'y pique. Surtout si vous êtes blanc comme un pot de yaourt nature. Elle a horreur de l'injustice surtout celle commise sur ses ancêtres et ne manque pas une occasion de s'exprimer sur le sujet. Elle croit en DIEU mais cela ne l'empêche pas d'avoir ses idéaux comme celui de forniquer avec un blanc pour ridiculiser toute une espèce. Jasmine n'a pas peur au yeux.  Et oui, de quoi ou de qui aurai-je peur ? Mon père et ma mère sont morts et enterrés.  Je vis en partie pour moi. Je ne laisse personne me marcher sur la tête et tout ce que je fais ou dis je l'assume. Peut m'importe les retombées. Par ailleurs, la seule chose qui me rend vulnérable, c'est la pauvreté.... De mon espèce bien entendu. À chaque fois que je vois des gens dans le besoin et avec qui je partage la même mélanine. J'ai le coeur meurtrie. Vivre en France en état noir.e.s est très difficile mais lorsqu'on est pauvre c'est encore plus difficile. Alors j'apporte mon soutien à mon niveau. D'ailleurs je choisis d'être bénévole au Secours Populaire car après avoir fais le tour des associations, j'ai estimé que cette dernière prenait en charge plus de noir.e.s que les autres (*Mila :  Données complètement fausse!!! oh, bon.). Ainsi, on partage des repas à de nombreuse famille d'immigrée, je participe aussi à une campagne qui lutte contre le manque de serviette intime dans les quartiers les plus difficile et défavorisé d'île de France. Projet qui m'a d'ailleurs permis de rencontrer mon sextoy : Maxime qui est un généreux donateur.  maxime, maxime, maxime !!!! Je sais ce que vous vous dite, elle déteste les blancs, jusqu'à aller faire un pacte avec DIEU pour ne pas se mettre en couple avec mais le mieux qu'elle a trouvé à faire c'est de se taper un régulièrement ? Primo : c'est un soumis, ce qui veut dire dans la règle du b**m, que j'ai le contrôle tout le long de nos rapports et vous ne pouvez pas savoir quel bien ça me fais de pouvoir l'humilié quand on joue un rôle. Deuxio : c'est un soumis, ce qui veut dire dans la règle du b**m, que j'ai le contrôle tout le long de nos rapports et vous ne pouvez pas savoir quel bien ça me fais de pouvoir l'humilié quand on joue un rôle et Tercio : c'est un soumis, ce qui veut dire dans la règle du b**m, que j'ai le contrôle tout le long de nos rapports et vous ne pouvez pas savoir quel bien ça me fais de pouvoir l'humilié quand on joue un rôle.  La voilà, la seule raison pour laquelle, je ken avec Maxime mon voisin de palier. A défaut de ne pas tous les envoyer balader, les rapports que j'ai avec maxime, celui de dominant (moi) et de dominé (lui) me permet d'évacuer ma frustration dans ce pays où les individus à la peau blanche se permettent tout et n'importe quoi envers nous, la minorité.  Maxime est, j'avoue, la personne qui m'aide à ne plus me battre avec aucun d'eux - C'est déjà arrivé avec trois fois filles babtous, dans les transports en commun- même si je me prends toujours le chou avec. On peut juste dire que pour l'instant je n'ai pas encore franchi le pas pour en buter un. Car je me défoule pas mal quand on tanne. Cependant, j'ai été clair avec lui, si jamais il venait à avoir des sentiments amoureux envers moi, on arrêterait tout.  Lorsqu'on a fixé les bases de ces rapports au tout début, il était question pour moi qu'il m'aide à ne pas devenir une criminelle et pour lui, qu'il fasse descendre la pression au boulot. En effet Maxime était Supply Chain Manager à Danone et à longueur de journée, il dirigeait des équipes quotidiennement de 07h du matin et ce parfois jusqu'à 22h du soir, alors dans son intimité, il ne voulait plus avoir les reines de quoi que ce soit, mais tenait à jouer le rôle de celui à qui les ordres sont donnés. Voilà pourquoi, ça se passait si bien sexuellement entre nous car chacun prenait son pied.  Oui, lui comme moi, devions aller consulté, mais entre dépenser 1000 € juste pour parler à un inconnu de nos humeurs et se dépenser sexuellement en dominant mon voisin blanc et prendre son pied lorsqu'il se faisait cracher dessus, taper et humilié par une femme. Le choix était vite fait et nous avions opté pour le b*****s-nous vivants.  Bon sauf ce soir......
Free reading for new users
Scan code to download app
Facebookexpand_more
  • author-avatar
    Writer
  • chap_listContents
  • likeADD