bc

Les aventures de A.L Collins

book_age12+
10
FOLLOW
1K
READ
HE
heir/heiress
tragedy
bxg
mystery
loser
superpower
naive
like
intro-logo
Blurb

Arthur Collins était depuis longtemps étouffé par l'ombre de son père, un homme influent dans le monde des affaires, et sa belle-mère jalouse, Victoria. Leur mariage était marqué par des conflits incessants, alimentés par la jalousie de Victoria envers la mère d'Arthur, Brooke. Victoria prenait plaisir à infliger des tourments à Arthur et à ses frères et sœurs, cherchant à compenser son propre malheur en semant le malheur autour d'elle.Arthur, se sentant responsable de ses frères et sœurs et de sa petite amie enceinte, supportait de plus en plus difficilement cette situation. Les pressions exercées par son père pour qu'il suive ses traces dans le monde des affaires ajoutaient à son mal-être. Un soir, alors que la tension à la maison atteignait son paroxysme, Arthur prit la décision de partir, malgré les risques et les responsabilités qui l'attendaient.Il trouva refuge dans un petit bar de quartier où sa voix mélodieuse et ses chansons émouvantes captivèrent rapidement le public. Le propriétaire du bar, impressionné par son talent, lui offrit un emploi en tant que chanteur résident. Arthur y trouva non seulement un moyen de subsistance, mais aussi un semblant de paix et de liberté.Malgré les défis et les difficultés rencontrés sur son chemin, Arthur persévéra. Il apprit à se reconstruire, à guérir les blessures du passé, et à construire une nouvelle vie loin de l'emprise toxique de son père et de sa belle-mère. Et tandis que les nuits passaient à chanter dans le bar, Arthur trouva enfin un chemin vers la lumière, guidé par sa propre voix et sa détermination à créer son propre destin.

chap-preview
Free preview
Chapitre 1 : Le poids du passé
La nuit était tombée sur la petite ville, enveloppant les rues de son manteau sombre. Arthur Collins se tenait devant la maison où il avait grandi, regardant les lumières vacillantes à travers les fenêtres. Les souvenirs douloureux de son enfance semblaient le hanter, le tirant vers un passé qu’il aurait préféré oublier. Depuis des années, il avait été prisonnier de cette maison, captive des attentes oppressantes de son père, Benjamin, et des cruautés de sa belle-mère, Victoria. Il revoyait encore les regards de dédain de Victoria et les mots cinglants de son père, qui lui rappelaient sans cesse qu’il n’était jamais à la hauteur. Arthur savait qu’il devait partir. Sa petite amie, enceinte de leur enfant, méritait mieux que cette vie de tourments et de peines. Il n’avait jamais voulu cela pour elle, ni pour lui-même. Il avait rêvé d’une vie différente, loin des pressions et des attentes démesurées de son père, un homme connu et respecté dans le monde des affaires. Les pensées tourbillonnaient dans sa tête alors qu’il se tenait là, devant la maison qui représentait tant de souffrance. Mais ce soir-là, quelque chose avait changé en lui. Une détermination nouvelle s’était emparée de son cœur, lui donnant enfin le courage de partir. Il se détourna de la maison, sachant qu’il ne reviendrait jamais. Avec un dernier regard chargé d’émotions, il s’éloigna dans la nuit, laissant derrière lui les chaînes du passé et embrassant l’incertitude de l’avenir. Le chemin vers la liberté commençait pour Arthur Collins, un voyage marqué par l’espoir, la résilience et la promesse d’un nouveau départ.Le moteur rugissant de la moto cross d’Arthur Collins fendait l’air nocturne alors qu’il filait à travers les rues désertes de sa petite ville. Le vent fouettait son visage, mêlant les larmes à la poussière, alors qu’il tentait désespérément de mettre de la distance entre lui et son passé douloureux. Emily, sa petite amie enceinte, représentait tout ce qu’il chérissait dans ce monde. Mais les rêves de bonheur partagé étaient écrasés sous le poids des préjugés de sa famille. Son père influent et sa belle-mère jalouse n’accepteraient jamais une fille issue d’un milieu modeste comme Emily. Pour la protéger des cruautés de sa famille, Arthur avait dû prendre la décision déchirante de partir, même si cela signifiait abandonner celle qu’il aimait. Il écrivit des lettres à sa mère, Brooke, implorant son aide et son soutien, mais chaque tentative était vaine. Victoria, cette marâtre avide de pouvoir, interceptait chaque mot d’amour, chaque cri de désespoir, pour s’assurer qu’ils ne parviendraient jamais à sa mère. Alors qu’Arthur approchait de la maison familiale, une ombre menaçante se dressa sur le seuil. Victoria, avec son sourire glacial, lui barra le passage. Victoria : Tu es mort pour nous, Arthur. susurra-t-elle d’une voix empreinte de malveillance. Le choc fut si brutal que même les ténèbres de la nuit semblaient pâlir en comparaison. Sa propre mère le croyait mort. Son propre père l’avait enterré dans une tombe de regrets et de trahison. Déchiré par la douleur et la culpabilité, Arthur savait qu’il ne pouvait plus rester. Il enfourcha sa moto cross, le cœur lourd de chagrin et de désespoir, et prit la route en direction de Washington. Dans le vrombissement du moteur et le hurlement du vent, il cherchait un semblant de rédemption, un refuge loin des jugements de sa famille et des fantômes du passé. Le chemin vers l’inconnu s’ouvrait devant lui, et Arthur était prêt à le parcourir, quel qu’en soit le prix, pour retrouver un brin de paix et un soupçon d’espoir.La musique résonnait dans les murs du bar alors qu’Arthur Collins se perdait dans sa performance, sa voix envoûtante captivant l’attention de tous. Mais alors qu’il descendait de scène, un homme assis au bar l’interpella. Cet homme, un agent fédéral du NCIS, semblait le connaître bien plus qu’Arthur ne l’aurait imaginé. L’agent fédéral fixa Arthur avec un regard scrutateur, et soudain, une lueur de reconnaissance traversa ses yeux. L’agent fédéral : Vous êtes Arthur Collins, n’est-ce pas ? demanda-t-il d’une voix ferme. Arthur sentit une boule se former dans sa gorge alors qu’il acquiesçait, surpris que cet homme le connaisse. Mais alors que l’agent fédéral continuait à parler, les mots qu’il prononçait étaient comme des éclairs dans l’obscurité de la nuit. L’agent fédéral : Vous êtes le fils de Benjamin Collins. Les mots résonnèrent dans l’esprit d’Arthur, lui rappelant le fardeau de son nom de famille. Benjamin Collins, un homme puissant et respecté, dont l’ombre pesait lourdement sur Arthur depuis des années. Mais ce qui suivit coupa le souffle d’Arthur. L’agent fédéral lui expliqua qu’ils croyaient qu’Arthur était mort. Que son propre père l’avait enterré, croyant à tort qu’il avait péri dans quelque tragédie. L’incrédulité se peignit sur le visage d’Arthur alors qu’il essayait de comprendre ce qui se passait. L’agent fédéral lui expliqua ensuite qu’un meurtre s’était produit non loin du bar, et qu’ils pensaient qu’Arthur pourrait avoir des informations cruciales pour l’enquête. Mais au lieu de répondre aux questions de l’agent, Arthur se retrouva submergé par le tourbillon de ses propres pensées. Son propre père le croyait mort. Enterré dans une tombe de regret et de trahison. Et pourtant, le voilà, debout devant un agent fédéral, confronté à un passé qu’il avait tenté de fuir. Alors que les ombres du passé le rattrapaient, Arthur se retrouva plongé dans une lutte intérieure, déchiré entre la nécessité de découvrir la vérité sur le meurtre et le désir de démêler les fils de son propre destin tragique. Arthur regarda fixement l’agent fédéral du NCIS, déterminé à comprendre la vérité derrière cette étrange rencontre. Malgré le tourbillon d’émotions qui le submergeait, une question brûlait dans son esprit. Arthur : Pouvez-vous me donner votre nom ? demanda-t-il d’une voix tendue, espérant que cela le rapprocherait de la vérité. L’agent fédéral lui offrit un léger sourire, semblant apprécier la détermination d’Arthur. L’agent fédéral : Je m’appelle Ryan Stone. répondit-il, son regard scrutant celui d’Arthur avec intensité. Arthur sentit un frisson lui parcourir l’échine à l’entente de ce nom. Ryan Stone. Un nom qui évoquait le monde de la justice et de l’ordre, un monde auquel Arthur avait toujours aspiré à appartenir. Depuis qu’il était enfant, il avait rêvé de devenir policier, voire même agent fédéral, pour servir et protéger ceux qui en avaient besoin. Mais son père avait toujours étouffé ces aspirations, préférant le voir suivre ses propres pas dans le monde des affaires. Pourtant, malgré les obstacles, le désir de justice d’Arthur brûlait toujours en lui. Et maintenant, alors qu’il se tenait face à un véritable agent fédéral, il se sentait plus déterminé que jamais à découvrir la vérité sur le meurtre et à faire ce qui était juste. Arthur : Merci, Agent Stone. dit Arthur, sa voix empreinte de gratitude et de détermination. Je ferai tout ce que je peux pour vous aider dans votre enquête. Alors que les deux hommes échangeaient un regard de compréhension mutuelle, Arthur sentit naître en lui un nouvel espoir. Peut-être que cette rencontre inattendue avec Ryan Stone pourrait être le début d’une nouvelle voie pour lui, une voie où il pourrait enfin réaliser ses rêves de justice et de vérité.

editor-pick
Dreame-Editor's pick

bc

La reine de la mafia

read
1.6K
bc

L'amour interdit

read
1.8K
bc

possession

read
7.4K
bc

Les lois de l'amour

read
4.8K
bc

La nouvelle reine des étoiles

read
8.5K
bc

Je suis ivre de toi !

read
12.7K
bc

PERVERS. Dans le bras du millionnaire

read
14.2K

Scan code to download app

download_iosApp Store
google icon
Google Play
Facebook