bc

De L'autre côté.

book_age12+
16
FOLLOW
1K
READ
revenge
possessive
serious
kicking
mystery
enimies to lovers
first love
lies
seductive
stubborn
like
intro-logo
Blurb

Gabriella vient tout juste d'avoir 18 ans. Alors qu'elle va se lancer à la recherche de sa sœur porté disparu, elle va faire de drôles de rencontres.

Entre trahison, haine, mépris, froideur et amour. Va telle réussir à venger cette dernière ?

chap-preview
Free preview
Nouveau départ !
Il est  5h43 du matin.  Les premières lueurs du jour commencent à se faire voir.  Le noir de la nuit laisse petit à petit place à la lumière du jour.  Sa fait pratiquement 10h que je suis dans ce train.  Il n'est pas très  grand , il a trois wagon .  je suis dans le wagon du milieu . Les toilettes se situe au niveau du dernier  wagon .  On était sensé être arrivé il y a 2h de ça maintenant , mais le train à pris du retard.  Ce qui d'ailleurs à faillit me couter la vie.  J'ai du fermer l'œil une ou deux heures à tout cassé,  c'est pas que n'ai pas sommeil sinon ce serai vous mentir vu que c'est le cas.  J'ai sommeil ! Vous n'imaginez même pas à quel point.  Mais j'ai cette boule au ventre qui m'empêche de faire quoi que se soit.  Je n'arrive pas à dormir, je n'arrive pas à manger encore moins à réfléchir.  Je fatigue, mon corp fatigue. Le bruit que fait le train ne m'aide pas non plus .  J'ai faim, j'ai soif, mais tout ce que j'avale ressort aussitôt . Sa fait deux jours que je suis en cavale deux jours que j'ai cette atroce mal de ventre, ces nausées insectes, deux jours que je n'arrive pas à mangé à boire encore moins à dormir.  Mon corp est sans cesse en alerte. À force c'est épuisant.  Le moindre petit bruit anormal me fait paniquer.  La question qui me revient sans cesse est : "est-ce qu'il va me retrouver ?"  Malgré mon état je sais que je dois m'alimenter et dormir.  Alors je mets ma main dans la poche avant de mon sac et j'en sort des gâteau et une petite bouteille d'eau.  Lorsque je l'ai prise elle était encore fraîche parce ce qu'elle sortais du frigo . Maintenant elle est toute  chaude.  Je souffle un long moment puis , je  dirige quand même cette bouteille vers ma bouche  sèche et pâteuse.  Le liquide commence doucement à couler le long de ma gorge et fini par trouvé place dans mon ventre plat et affamé. Sa fait plusieurs  jours  que je n'ai rien avalé et je sais que je ne peut pas continuer comme sa.  Alors je m'efforce à manger.  Dans des mouvements lents, j'ouvre mon baquet de gâteau et je commence tout doucement à manger. J'en avait presque oublié la sensation, et le bien que sa procure au corp.  Je dois l'avouer sa fait un bien fou !  30 minutes se sont écoulés maintenant depuis j'ai fini de manger . À ma grande surprise, je n'ai pas vomi et mon estomac à l'air d'avoir digérer. Je me lève , je me dirige vers le dernier wagon , dans le quel se trouve les toilettes . Je me fraie un chemin. Entre les pieds et les sacs des personnes à côté de moi puis avance dans l'allée. Après quelques minutes de recherches je rejoins enfin les toilettes.  J'entre dans  ceux ci.  Elles ne sont  ni  grande ni luxueuse. Ils ont aménagés juste ce qu'il faut.  Des WC , un rouleau de papier toilette posé  dessus . Á l'opposé il y'a un mini lavabo pour lavé ses main je suppose, et une bouteille de savon posé à côté.  Je m'avance vers les toilettes. Je baisse mon jean suivi de ma culotte.  Je me positionne au dessus de celle ci faisant bien attention de ne pas les toucher.  On ne sait pas qui a posé son derrière ici.  Une fois fini je me dépêche de laver  mes mains et je regagne mon wagon. je me réajusté sur mon siège côté fenêtre et je ferme les yeux. Je sais que je ne dors pas encore car j'attend toujours les bruits du train qui avance sur les rails.  Je réfléchi à ce que je vais faire une fois arrivé à destination. Je sais pas où je vais aller, ce que je vais faire , encore moins ou je vais loger en attendant de trouver une solution pour  la suite. Mais ce qui est sûr c'est que Ivo n'a pas fini t'entendre parler de moi.                 " Votre attention s'il vous plaît le train en destination du Mexique va bientôt atteindre le quai. Merci de bien vouloir vous assoir et de vous attacher. J'espère que vous avez passé un agréable voyage à bord de ce train et en compagnie de notre équipe. Bonne journée et bonne continuation. " Après cette annonce le train s'est arrêté quelques minutes plus tard. J'attend un petit instants avant de décider de me lever. Je ramasse mon sac que j'avais posé au sol à coté de mes pieds , et je me dirige vers la sortie. Un homme posté devant la sortie me fait signe d'attendre.  J'ai du patienté un instant avant de sortir. Après avoir fait passer quelques personnes c'est à mon tour d'y aller. J'avance certes doucement mais mes pas sont décidés . À peine ai-je mis un pied hors de ce train qu'une chaleur différente de celle de Colombie m'accueille. Elle est torride sans être étouffante . Intense sans être lourde. Forte sans être extrême. Une légère brise me caresse la beau et je ressent toute la douceur de ce vent . Je me dirige vers l'accueil de cette gare et je m'arrête pour faire la queue.  Devant moi il y a un couple, je leur donne la trentaine pas plus.  La femme est vêtue d'une robe ample avec des imprimés fleuris , un bandeau jaune dans ses cheveux châtains . Un sac tissé en paille, une bague de fiançailles orne son annulaire gauche  et des sandales .  L'homme lui a un simple t-shirt blanc et un jean bleu foncé et des baskets blanches elle aussi . sur son doigt se trouve aussi  une  bague de fiançailles.  En tête de queue se trouve deux jeune filles. Elles sont vêtues pareil. Elles ont la peau matte et des nattes . Elles ont chacune un short noir, un débardeur qui s'arrêtes avant le nombril et des basket noir . L'une a un sac à dos noir et l'autre un sac à dos gris. Pendant que je fais la queue je repense à la dernière fois que j'ai parlé à Mi hermana et à Mi madre. Je repense aux derniers mots de Mi madre. Je me remémore les deux mois qui viennent de passer. Il y'a cinq mois de ça ma vie était complètement normal. J'avais mon petit boulot et a coté je faisait aussi du baby-sitting . Maintenant je me retrouve à devoir me cacher , à devoir fuir si je veux  rester en vie.  -excusez moi madame ! Cette voix vient de me sortir de mes pensées et je constate que j'ai laissé une larme s'écharpée.    Je l'essui immédiatement je me sent assez bête d'ailleurs d'avoir laisser mes sentiment prendre le dessus. La dernier fois j'ai failli mourir justement à causse de ça -señora usted está bien ?me demande la dame de l'accueil (madame vous allez bien ?).  -Heu....oui.....je  -Avez vous besoin d'un  renseignement ? me coupa cette dame avec un air soucieux.   Elle est blonde au yeux marron. Elle n'est pas vielle mais elle n'est pas toute jeune non plus. Elle a un collier avec l'initial D. j'imagine quel a un nom en D. Son maquillage est simple et discret. Avec un crayon noir elle a retracé les contour de ses lèvres et au centre un magnifique rouge à lèvres rose pal a trouvé place. Elle a mis du mascara sur ses cils. Elle à aussi à priori essayé de faire ressortir le marron de ses yeux avec son phare à paupière bleu clair. Elle est habillé simplement.  Elle porte un t-shirt blanc et une veste noir. je ne vois  pas le bas mais j'imagine qu'elle doit  sûrement portée une jupe ou alors un pantalon. -Heu....oui ai-je repris après avoir fini de l'observé , j'aimerai savoir si il y'aurai un motel pas très loin et pas très chère ? lui demande-je . -Dans le coin il n'y a que des hôtels. Les seuls motels que vous trouverez ici sont à des pris démesurés. Son visage ne décrit aucune émotion en particulier. Mais je fini par reprendre avec : -Où puis-je en trouvé un ?   -vous en trouverez un à Luis Moya dans  l'avenue Madero. Mais c'est à trente minute d'ici. Elle me dit ces mots avec tellement de confiance et de  certitude.                -Comment puis-je m'y rendre ? - Dans cinq minute un bus sera la, prenez le et descendez deux arrêt avant le terminus. Longer la rue, tournez sur votre droite et vous  trouverez une poste  pas loin d'une ruelle prenez la et vous tomberez directement sur des motels.  Je capitule de la tête. Son explication était assez longue mais direct. Elles parlait assez vite. Mais à ses expressions je vois  qu'elle sais de quoi elle parle. Elles doit probablement avoir l'habitude de se genre de question. En même temp il y'a beaucoup d'étrangers qui arrivent dans ce pays tout les jours. Certains ne savent pas forcément ou aller et par ou commencer. Donc maintenant elle ne  doit plus être surprise par ce genre de question.                                        - Gracias je-..... commençai-je avant qu'elle ne me coupe une nouvelle fois pour me dire  -vous devez vous dépêchez le bus est la !! Et elle me lâche un large sourire au quel je ne répondrai que par un hochement de tète.                                                                                                          J e m'avance vers le bus et je lui lance un dernier regard chaleureux et je me mets a courir pour rattrapé le bus. De loin je vois le bus qui ralentit pour prendre les personnes présentes à l'arrêt. Je me dépêche dans ma course et je fini par le rattraper . Il est rouge et noir, avec des décoration rappelant qu'on n'est au Mexique.  Je monte , je salut d'un mouvement de la tête le chauffer qui me répondra par un "holà senorita ". je m'assoie le plus proche du chauffeur.  Je sais pas trop ou je vais. Je sais pas où mène se bus mais pour une fois depuis le début de cette aventure je n'ai plus cette boule au ventre et j'ai ce pressentiment que j'ai eu lorsque j'étais encore captive .Maintenant ma nouvelle vie peut commencez. Je prends le risque de suivre ce bus. On verra bien où sa nous mènera.  Mes vieux démon sont derrière moi.  Ici ils ne me retrouveront pas !           

editor-pick
Dreame-Editor's pick

bc

La mariée de substitution [Complété]

read
6.2K
bc

Mon garde du corps ( Un peu trop sexy)

read
15.5K
bc

Par amour pour toi ( Le destin de Camila et de Juliano)

read
2.9K
bc

Un bébé pour Mia

read
37.6K
bc

Le contrat

read
36.2K
bc

Proche de L'ennemi

read
4.7K
bc

marié malgré moi

read
6.4K

Scan code to download app

download_iosApp Store
google icon
Google Play
Facebook